Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 octobre 2016 6 22 /10 /octobre /2016 16:17

Vous n'avez peut-être pas le rang ni le titre de comtesse douairière (mais après tout, qu'en sais-je ?) ou de marquise, il n'empêche qu'il aurait été proprement inconcevable de vous rendre à Downton Abbey invitée par ces dames pour un thé dans la bibliothèque sans être tirée à quatre épingles... Voici une tenue qui aurait sans doute pu faire l'affaire à l'époque !

Be you a dowager countess, a marchioness or a mere earl's daughter, calling at Dontown Abbey for an afternoon tea in the library with the ladies without being proprely dressed would have been inconceivable. Simple yet elegant, do you think this dress would have suited? 

Datée de 1913, cette tenue en crêpe de laine vieux rose, composée d'une jupe et d'un chemisier, fut portée au lendemain de ses noces par une toute jeune femme âgée de 16 ans, quelques mois donc avant que n'éclate la Première guerre mondiale qui vit son mari partir au front.

This dress-looking outfit is actually composed of a skirt and a blouse in antique pink wool crepe was made for a very young woman, aged 16, to be worn the day after her wedding, in 1913, a few months before WW1 broke out.

 

La jupe est composée de panneaux et ornée de plis verticaux soulignant la taille, et horizontaux dans le bas.

The skirt is made up of several pannels and embellisched with vertical pleats around the waist and horizontal pleats at the bottom.

 

Une bande de tissu coupée dans le biais a été rajoutée en même temps que l'on formait le deuxième pli.

A piece of fabric cut in the bias was added while sewing the second pleat.

 

La taille est trèèèès fine: 62 cm ! La jupe se ferme par des crochets et des pressions.

Our young lady's waist was extraordinarily thin: just 62cm! The skirt is fastened by a series of small hooks and snaps.

 

La partie haute du vêtement est très élaborée, plis, dentelle appliquée, col en dentelle blanche doublé de satin. Les manches sont doubles, des manches longues recouvertes par d'autres plus courtes, ornées de plis et de dentelle rose.

The upper part of the outfit is quite elaborated, the same  fabric paired with a contrasting satin-lined white lace high collar, double (long and short) pleated sleeves, pink appliqué lace...

 

******

***************

L'intérieur est corseté afin de maintenir et marquer la taille. Un ruban venait s'accrocher en plus autour de la taille.

The inside is corseted in order to sustain and highlight the waist, around which a ribbon was also tightened.

 

A nouveau toute une série de petits crochets pour fermer le chemisier, à l'intérieur puis à l'extérieur.

Plenty more small hooks to fasten the blouse from bottom to top, inside and outside alike.

Oh, mais c'est l'heure du thé ! Vite, je vais être en retard !

The bell just rang for tea, I'd better hurry!

Partager cet article

4 octobre 2013 5 04 /10 /octobre /2013 15:35

Comme moi, faire le repassage vous passionne ? (ahem...) C'est pourtant tout un art, et autrefois on ne badinait pas avec le sujet ! En témoigne cet ouvrage consacré au blanchissage et au repassage, retrouvé au fond d'une bibliothèque chez moi. Alors prêts pour la leçon ? Je crois que vous feriez bien de prendre des notes...

I'm sure that ironing is one of your favourite hobbies! (just kidding...). But cleaning and ironing clothes was a most serious matter at the beginning of the XXth century, as this book about the subject can testify. Are you ready for your first lesson? You'd better take notes...

 

Blanchissage - Repassage, de Mme L. Babet-Charton, coll. Notre foyer, bibliothèque féminine, lib. Paul Dupont, Paris, 1909.

 

Le repassage des effets de ces messieurs est une affaire des plus sérieuses. Pas moins de 6 pages sont consacrées au repassage d'une chemise de jour d'homme.

Ironing men's clothes is not to be taken lightly, particularly a man's day shirt. The subject is treated in no less than 6 pages.

Petite leçon de repassage
Petite leçon de repassage
Petite leçon de repassage
Petite leçon de repassage

Le linge des dames, avec profusion de dentelles et de plis, n'était certainement pas des plus aisés à repasser. Il fallait le matériel adéquat.

Ironing ladies' linen, full of lace and folds, would have been a really tough job. Ad hoc equipment was required.

 

 

Petite leçon de repassage
Petite leçon de repassage
Petite leçon de repassage
Petite leçon de repassage

On ne rigole pas non plus avec le linge de maison. Nappes et taies d'oreillers ne se plient pas n'importent comment !

Household linen have their share too. Pillow cases and tableclothes are to be folded following precise rules!

 

Petite leçon de repassage
Petite leçon de repassage
Petite leçon de repassage

 

Et voilà, vous n'avez plus d'excuses pour faire de faux plis ! Et en plus, vous, vous avez des fers à repasser de compétition, pas comme il y a un siècle (et pas de coiffes en dentelles) !

No more creases allowed, now! All the more so as you all have utterly modern irons, unlike one century ago (and no lace bonnet either)!  

 

 

 

Je vous souhaite un bon week-end!

Have a nice weekend!

Partager cet article

25 mars 2010 4 25 /03 /mars /2010 08:18
Je vous avais montré il y a plus d'un an quelques pages des cahiers d'apprentissage de couture et broderie de ma grand-tante Maud, cahiers que j'ai l'immense chance de conserver.
Ces cahiers datent du début des années 1920, on enseignait alors aux jeunes filles les bases de la couture, du tricot, du crochet et de la broderie. Voici une nouvelle sélection de quelques pages.

Ma grand-tante, qui devait avoir entre 13 et 15 ans, avait personnalisé les pages de ces cahiers par des dessins
Cahier Maud 12b
Savoir confectionner le poignet d'un chemisier...
P2040026.jpg
... ou l'empiècement d'un tablier d'enfant
P2040010.jpg
Coudre et broder le bavoir d'un bébé
P2040024.jpg
P2040025.jpg
Les indispensables boutonnières de lingerie ou de confection, et les brides à boutons et agrafes
P2040017.jpg
Pages ô combien précieuses de souvenirs chers à mon coeur...

Bonne journée !

Partager cet article

4 novembre 2009 3 04 /11 /novembre /2009 08:26
Samedi dernier Cathy avait organisé chez elle une rencontre de brodeuses, et le thème qu'elle avait donné pour l'échange de cadeaux était "Art scénique et vieilles dentelles".
Si l'expression "art scénique" ne m'a guère inspirée, en revanche les vieilles dentelles, ça allait beaucoup mieux !

J'ai donc plongé au fond de mes armoires (sans fond) à la recherche de vieux-tout-un-tas-de-trucs... et voilà le résultat ! C'est Marido qui l'a gagné et ça tombe bien car elle adore le rouge !

Un petit ensemble pour lequel je n'ai donc utilisé que des vieux matériaux.
Vous reconnaitrez au passage les tissus du vieil édredon matelassé dont je vous avais parlé ici !

Sur le grand pochon en drap (tuto ici), application d'un vieux monogramme brodé et insertion d'un bout de dentelle ancienne...

Sur le petit pochon en tissu de l'édredon, une bordure ajourée récupérée sur un vieux drap...

Et pour terminer, un gland de clé (d'après le tuto d'Alizarine), toujours avec le bord d'un vieux drap, et une cartonnette recouverte du même tissu que le petit pochon, garnie de deux morceaux de dentelle ancienne.

J'ai une sacrée manie... je ne jette rien !!   
Mais j'adore cet esprit récup' ! Et puis un jour tout finit par servir...

Bonne journée et bientôt pour la suite de cette rencontre !

Partager cet article

17 juillet 2009 5 17 /07 /juillet /2009 08:55
...Ou comment occuper sainement ses journées !

L'autre jour, en allant farfouiller dans mon grenier (parce que je n'ai pas que des armoires - sans fond, dixit Eugénie - j'ai aussi un vieux grenier !), j'ai trouvé une vieille malle qui renfermait ce qui m'a semblé être un grand édredon matelassé, tout roulé sur lui-même...
C'est vous dire si j'étais contente de ma découverte !

Je redescends du grenier, toute guillerette, ma trouvaille poussiéreuse serrée contre moi...

Une fois déplié et étalé par terre, il s'est avéré qu'il s'agissait d'un vieux dessus de grand lit, matelassé, à pans retombants... du fait maison il y a peut-être un siècle, avec plein de raboutages de morceaux de tissus, bien décoloré par endroits, quelques déchirures ravaudées, des auréoles sombres d'anciennes taches d'humidité...

Bon, vous me connaissez... PAS QUESTION que je mette ça à la poubelle !

Alors, qu'en faire ? En l'état, pas grand chose... Le faire nettoyer ? Oui, mais si c'est pour le remettre dans une armoire après...
Alors m'est venue l'idée - lumineuse  - de démonter la chose, histoire de récupérer le tissu rouge style toile de Jouy du dessus et la doublure à fleurs rouges sur fond blanc qui me plaisaient bien...


J'ai commencé par démonter un petit morceau pour laver les tissus afin de voir comment ils allaient se comporter. Parce qu'avant d'entreprendre de démonter point par point quelque 7 m2 matelassés en losange tous les 8 cm, il valait mieux faire un petit test préalable !

Résultat, les tissus sont ressortis de la machine presque neufs ! Encore un peu jaunis, mais cela leur donne un petit côté "vintage" tout à fait naturel !


Et hop, armée de mon découd-vite, c'était parti !
Dans le genre travail passionnant, ça se pose là ! Mais bon, quand on a l'esprit récup', on assume JUSQU'AU BOUT !!
Tout ça sous le regard mi-goguenard, mi-apitoyé de mon entourage, vaguement inquiet pour ma santé mentale...

...voire redoutant d'éventuelles représailles de l'au-delà :
- "Eh, Maman, tu crois que la dame qui a fait ça autrefois elle est contente de te voir défaire tout son travail ?"
-  ...


De nombreuses heures plus tard, me voici pourvue de plein de "nouveaux-vieux" tissus, de projets... et d'une tendinite dans l'épaule droite   !!

Je crois quand même que le vieux molleton (tout pourrave et qui sert de repère à bestioles) va lui finir à la poubelle... à moins que cela n'intéresse un artisan qui fabrique du papier à l'ancienne pas très loin de chez moi...

Récup' récup' jusqu'au bout, je vous dis !!! (limite pathologique, diront certains...)

Bonne journée !

Partager cet article

3 mai 2009 7 03 /05 /mai /2009 10:29
Petite collection de coiffes anciennes des dames de la maison, simples ou plus travaillées, agrémentées ou non de dentelles...

En voici un échantillon :







Je vous invite à aller vous promener dans l'album (colonne de droite, "coiffes anciennes") pour voir toutes les autres coiffes !

Je vous souhaite un très bon dimanche !

Partager cet article

7 mars 2009 6 07 /03 /mars /2009 14:18
Une sélection de photos de ma petite collection de bavoirs anciens, de famille, tout en dentelles et broderies.
Quelque part entre le dernier tiers du XIXe siècle et le début du XXe.









Je vous ai mis les photos des autres bavoirs, une vingtaine environ, dans l'album "Broderies, dentelles et linge anciens", à droite. Je vous y souhaite une agréable promenade !

Partager cet article

4 février 2009 3 04 /02 /février /2009 16:54
J'ai la chance de conserver les trois cahiers de couture de ma grande-tante Maud, née en 1908. Elle devait avoir entre 13 et 15 ans quand elle a confectionné puis décoré ses cahiers d'apprentissage.

Apprendre à ourler et à faire des petits plis...

A repriser

A broder

A confectionner des brassières

A coudre

Partager cet article

8 janvier 2009 4 08 /01 /janvier /2009 10:51
Du fond de mes armoires... des merveilles de mouchoirs brodés.


En voici quelques vues rapprochées. Je vous ai fait un nouvel album (à droite : "Broderies, dentelles et linge anciens") avec plein de photos détaillées des broderies et des autres pièces de linge ancien de ma petite collection. Allez voir de près les broderies des mouchoirs : ça se passe de commentaires !







Ce dernier mouchoir a été brodé par Alice, la mère de mon grand-père maternel (décédée en 1902 d'une fièvre puerpérale quelques jours après la naissance de son fils).

Merci de votre visite, et à bientôt !


Partager cet article

22 novembre 2008 6 22 /11 /novembre /2008 21:12

Et voilà, l'hiver s'annonce déjà avec des températures qu'on nous prédit en baisse. Vous, je ne sais pas, mais en ce qui me concerne je vais ressortir chapeaux et bonnets !

Il y a un siècle ou un peu plus, nul besoin d'attendre l'hiver, ces jeunes demoiselles et leurs aînées ne seraient jamais sorties "en cheveux".

Quelques coiffes de bébés, d'enfants ou de femme, du fond de mes armoires à trésors...

 

 

 

 

Celle-ci est une coiffe d'adulte, elle couvre vraiment le visage.

Allez, ces messieurs ne seront pas en reste !

Un...

Deux...

Et trois !!

 

Partager cet article

Présentation

  • : Le marquoir d'Elise
  • : Partager avec vous ma passion pour les marquoirs anciens, le point de croix, la broderie traditionelle, le patchwork et le cartonnage
  • Contact

Mes autres blogs

Follow Me on Pinterest

Rechercher

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -