Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 janvier 2022 7 09 /01 /janvier /2022 11:23

Florence et moi avons décidé l'été dernier de faire un échange de Noël : 3 cadeaux sur le thème de la broderie, 3 sur celui de la couture et 3 sur le tricot. Aujourd'hui, je vous montre la broderie.

Last summer my friend Florence and I agreed on a Christmas swap based on our favourite hobbies: 3 gifts related to embroidery, 3 related to sewing and 3 to knitting. Today's post begins with the "embroidery" theme.

 

Voici ce que Flo m'a offert :

The presents offered by Flo:

 

De la toile de lin et une jolie grille Tralala - Some linen and a lovely Tralala chart

 

Et un cabas brodé qui va me donner une nouvelle bonne excuse pour zapper le ménage !

And a spot-on embroidered tote bag as a perfect excuse to skip housework (again)!

 

Et ce que j'ai de mon côté offert à Flo :

What I offered her:

 

Une trousse brodée de points traditionnels (modèle Un chat dans l'aiguille), des boutons et breloques de chez Atelier bonheur du jour et des fils teints à la main de chez 123Flobricole.

A case with a traditional embroidery pattern (from Un chat dans l'aiguille), wooden buttons and charms from Atelier bonheur du jour and hand-dyed cotton threads from 123Flobricole.

 

 

 

A très vite pour la suite !

More coming soon!

Partager cet article

1 janvier 2022 6 01 /01 /janvier /2022 12:27

 

Une très belle et heureuse année à tous !

 

A very happy New year to all!

 

 

Partager cet article

25 décembre 2021 6 25 /12 /décembre /2021 10:12

Un très joyeux Noël à tous !

Merry Christmas everyone!

 

 

Partager cet article

10 novembre 2021 3 10 /11 /novembre /2021 09:48

On le sait, la broderie faisait partie intégrante au XVIIIe siècle de l'éducation des petites filles, destinée avant tout à leur apprendre l'art de marquer leur linge, et pour certaines à écrire et à compter. On s'émerveille aujourd'hui devant la complexité des travaux réalisés par ces très jeunes filles. Mais pour ces dernières, broder était-il un pensum ou une activité de détente ? Et comment étaient perçus par les adultes ces obligatoires travaux d'aiguilles ? Un indice nous a été laissé dans l'ouvrage de Dorothy Kilner, Dialogue and Letters on morality, oeconomy and politeness for the improvement and entertainment of young female minds, publié à Londre en 1780. Je vous ai déjà parlé de cet ouvrage à propos du sampler de Jane Brown, dont le texte brodé reprenait un poème publié dans le volume III. Je vous laisse jeter un œil à nouveau à cet article pour vous remettre le contexte en mémoire. Dans le volume I de cette publication (p. 22-23), Mrs Seamore écrit à sa fille Harriot, alors en séjour chez sa tante. Après l'avoir vertement tançée pour ne pas avoir écrit à ses parents, Mrs Seamore raconte à sa fille une visite chez Mrs Hutchins.

 

It is a truth universally acknowledged... that learning to embroider was a substantial part of young girls' education in the 18th century. By doing so not only were they able to learn how to mark their linen, but for some of them it was also a way to learn their letters and numbers. We can't help but marvel today at the amount of work and dedication these little girls put into their works. Back then though, how do you think they saw it? Was it some kind of chore, or a pleasant way to spend a few hours? And how did adults see these inescapable needleworks? A clue has been left behind for us in Dorothy Kilner's Dialogue and Letters on morality, oeconomy and politeness for the improvement and entertainment of young female minds, published in London in 1780. I already mentionned this series of books in my post about Jane Brown's sampler. I you recall, Jane had picked up a poem published in Dorothy's book (volume III) to stitch on her sampler. Have a quick look at this post as a reminder of the book's context. In volume I, p.22-23, Mrs Seamore writes to her daughter Harriot who is spending a few days at her aunt's house. Mrs Seamore begins by dressing down Harriot for not having written to her yet, then proceeds by telling about a visit paid to Mrs Hutchins.

Dorothy Kilner 1755-1836

 

 

A propos de cette visite, Mrs Seamore évoque un sampler brodé par Mrs Hutchins quand elle était jeune. Verdict sans appel de Mrs Seamore : que de temps perdu à broder TOUS ces moutons et ces boutons de rose ! Un ou deux abécédaires auraient amplement suffi !

Mrs Seamore mentions a sampler Mrs Hutchins embroidered when she was a little girl and the verdict is irrevocable: far too many sheep and rose buds, such a waste of time! A couple of alphabets would have met the purpose.

 

'Thursday we drank tea with Mrs. Hutchins, who was extremely obliging, and took great pains to amuse and entertain your sister. Mrs. Hutchins shewed us a sampler she worked when she was a girl at school. You would be surprised to see what a prodigious quantity of work there is in it, and hurt, I dare say, to think how much time must have been spent upon it, which might have been infinitely more profitably employed; for I know not any one use the sampler is, or ever has been of, excepting that of teaching her to mark; and for that purpose the one you worked, with both the alphabets in it, did equally well. Mrs. Hutchins's contains not only the alphabets, but strawberry rows, and rose-buds out of number; besides which, there is a shepherd and shepherdess sitting under a large tree watching their flock, which consists of twelve sheep and four goats, (for I counted them) and then at the bottom of all, is worked the ten commandments.'

 

"Jeudi nous avons pris le thé chez Mme Hutchins, elle a été extrêmement obligeante et a pris grand soin d’amuser et de divertir ta sœur. Mrs Hutchins nous a montré un sampler qu’elle a brodé à l’école quand elle était petite fille. Tu serais surprise de voir l’énorme quantité de travail qu’il y a dans cet ouvrage, et je dois dire que cela me chagrine de penser que tout le temps qui y a été passé aurait pu être employé de façon infiniment plus profitable. En effet je ne connais d’autre utilité au sampler, autrefois comme aujourd’hui, que d’apprendre à marquer son linge ; et pour ce faire, celui que tu as brodé, avec ses deux alphabets, a tout aussi bien rempli son rôle. Celui de Mrs Hutchins contient non seulement des alphabets, mais aussi des rangées de fraisiers et un nombre incalculable de boutons de roses ; en plus de tout cela on y voit un berger et une bergère assis sous un grand arbre à surveiller leur troupeau, qui est composé de douze moutons et de quatre chèvres (je les ai comptés), et dans le bas sont brodés les dix commandements". (trad EB)

 

Margaret Laskey, Philadelphia, Pennsylvania, 1795 - (c) Samplings

 

Mary Poynton, 1795 - (c)Madalena.com

 

"Brode-moi un mouton" (ou deux, ou douze !)

 

Les dix commandements/ The ten commandments, 1749, Metropolitan Museum of Art

 

Miss Hutchins, par contre, fait beaucoup mieux ! Non seulement les écrans (voir l'article de Meriem sur ce sujet) sont utiles, mais sa broderie est éducative. On joint donc l'utile à l'utile, et Mrs Seamore est contente.

Mrs Hutchins on the other hand is doing much better! Not only are screens useful (see Meriem's post on the subject), what she embroiders has an educational touch to it. Killing two birds with one stitch...

 

'Miss Hutchins is working a screen at present, which I think appears to me much more useful labor than her mother's sampler. It is worked in the form of the map of England: the different counties done with different coloured silk, and in the middle of each the name of the county, so she is not only doing what will be of some use by being made into a handsome screen, but at the same time learning very perfectly the shape of the counties, in what manner they join each other, and their different situations: a very necessary piece of knowledge for every English woman to be perfectly acquainted with. I think in a little while you will like to work such a one; and so perhaps will your sister; and I am sure your papa and I shall much like to have our screens adorned with our dear girl's performances. The paper begins to look a little shabby, and by the time you have both compleated such a task, it will be quite ready for a new cover.'

 

"Miss Hutchins est en train de broder un écran, ce qui me semble être un travail beaucoup plus utile que celui de sa mère. Le motif représente une carte de l’Angleterre : les différents comtés sont faits avec différentes couleurs de soie, et au milieu de chacun est inscrit le nom du comté, ainsi non seulement elle confectionne un ouvrage utile sous la forme d’un élégant écran, mais en même temps elle apprend de façon très excellente la forme de chaque comté, quel comté voisine avec quel autre, ainsi que leur localisation : un savoir tout à fait nécessaire avec lequel toute femme anglaise se doit d’être parfaitement familière. Je pense que dans quelques temps tu auras à cœur de réaliser un tel ouvrage ; peut-être que ta sœur le souhaitera aussi, et je suis sûre que votre papa et moi apprécieront beaucoup de voir nos écrans ornés des réalisations de nos chères filles. Le papier commence à être un peu abimé, et d’ici le moment où vous aurez terminé un tel travail, il sera temps de mettre une nouvelle feuille". (trad EB)

 

Les broderies représentant des cartes géographiques sont bien connues à cette époque.

Geographical maps as embroidery pattern are not rare at this period.

Ann Rhodes, 1780 - The Victoria and Albert Museum

Sarah Dawson, 1798 - Metropolitan Museum of Art

 

On en trouve même des modèles dans des magazines féminins.

Map pattern for embroidery purpose are available in ladies' magazines.

A correct map of England adapted to the use of the ladies. The Lady's Magazine, vol. 7 (1776)

(c)The lady's magazine website

 

Il reste à espérer que toutes les mères n'étaient pas comme Mrs Seamore et les petites filles qui ont brodé tous ces extraordinaires samplers ont reçu à l'époque tous les compliments qu'elles méritaient !

I just hope that all mothers were not like Mrs Seamore and that the little girls who embroidered all these breathtaking samplers back then were given all the compliments they deserved.

 

A bientôt !

Partager cet article

8 mars 2021 1 08 /03 /mars /2021 16:36

Apparue à la fin du XVIe siècle, la poupée de mode, destinée avant tout aux adultes, est une ambassadrice de la mode, circulant à travers les cours européennes et la noblesse, reflétant l'évolution des costumes et favorisant le négoce local et les exportations. C'est particulièrement le cas au XVIIIe siècle où, sous l'appellation de "pandores", elles sont très répandues avant leur quasi-abandon à la fin du siècle. Avec le développement de la bourgeoisie aisée durant le Second Empire (1852-1870), les poupées de mode, dites aussi "Parisiennes", font un retour en force et se multiplient. Leurs tenues, qu'elles aient été cousues par la couturière de la famille, les maisons de haute-couture ou par la fillette dont elles servaient l'éducation, témoignent des usages vestimentaires très codifiés et de la nécessité d'un apprentissage des codes sociaux dès le plus jeune âge.

Fashion dolls first appeared at the end of the 16th century; they were manufactured to display the evolution of fashion throughout European courts and therefore were not intented as toys. They were used by seamstresses and merchants to be displayed in their shop windows and sent abroad to boost their trade. This was particularly the case during the 18th century, when these collectible dolls were called "pandoras", but they fall into disuse by the end of the century. During the "Second Empire" period in France (1852-1870), the emergence of a rather well-off Bourgeoisie favours the come-back and the increasing number of fashion dolls, called "Parisiennes" as a reference to the importance of Paris as the capital of fashion. Their outfits, whether they were sewn by Haute-Couture workshops, by the family seamstress or by the little girl whose education they were used for, testify to highly codified dressing rules and the necessity of an early apprenticeship of social codes.

 

Cette tenue, haute de 30 cm environ, est composée d'une jupe et d'un corsage à plis et basques en laine. La présence d'une tournure derrière la jupe et d'un pan de plis horizontaux sur le devant permet  de la dater du début des années 1880. 

This outfit, about 30cm high, is composed of a woolen walking skirt and a basque and pleated matching jacket. The bustle at the back of the skirt and the horizontal pleats at the front enable us to date the ensemble to the beginning of the 1880s.

 

Les bords de la jupe et du corsage sont bordés d'un passepoil en soie marron. Le col et les manches de la veste sont ornés de dentelle.

The edges of the jacket and the skirt are trimmed with a silk brown piping, and the collar and the cuffs are lined with lace.

 

 

L'intérieur de la veste et les manches sont doublés en coton. Le soin apporté aux détails et aux finitions est impressionnant et relève d'un vrai savoir-faire.

The inside of the jacket and the sleeves are all lined with cotton. The details and finishing are impressive and display perfectly mastered sewing skills.

 

A très vite !

See you soon!

Partager cet article

10 janvier 2021 7 10 /01 /janvier /2021 17:58

 

Comment ça, obsédée par le jacquard Shetland ?

Obsessed with fairisle knitting, me?

 

😁

 

Thistle hat, modèle de Mary Henderson paru dans le magazine The Knitter, n° 152. Laine Spindrift de Jamieson's of Shetland.

Thistle hat by Mary Henderson, The Knitter issue 152, Spindrift yarn by Jamieson's of Shetland

 

 

 

 

Deux versions du Katie's Kep, modèle de Wilma Malcolmson paru dans le Shetland Wool Week Annual 2020. Laine Spindrift de Jamieson's of Shetland.

Two versions of the Katie's Kep, a pattern by Wilma Malcolsom pushised in the Shetland Wool Week annual 2020, Spindrift yarn by Jamieson's of Shetland.

 

 

 

 

 

"Good wishes for the New year" modèle de Tracey Doxey dispo sur Ravelry. Laine Spindrift de Jamieson's of Shetland.

"Good Wishes for the New year", pattern by Tracey Doxey available on Ravelry, Spindrift yarn by Jamieson's of Shetland.

 

 

 

Et pour finir, on n'est plus vraiment dans du jacquard Shetland, mais ça reste du jacquard, le modèle islandais Veidistafur d'Hélène Magnusson, en lettlopi...

Last but no least, two outsiders not quite fairisle but still stranded colourwork, the Icelandic Veidistafur hat by Hélène Magnusson in lettlopi yarn...

 

 

... et le bonnet et le col Shetland Colours offert par Camille , tricoté avec la laine Croft Aran  Colours et Croft Aran Tweed de West Yorkshire Spinners.

... and the hat and cowl combo pattern offered by Camille, using the Croft Aran Colours and Croft Aran Tweed by West Yorkshire Spinners.

 

Sur ce, je retourne à mes aiguilles ! A très vite !

Heading back to my needles now, see you soon!

Partager cet article

7 janvier 2021 4 07 /01 /janvier /2021 18:12

Mes meilleurs vœux à tous pour cette nouvelle année !

Happy New Year to all!

 

 

Et je ne résiste pas au plaisir de partager avec vous cette superbe carte reçue de Pierrette !

I'm also happy to share with you this beautiful greetings card I received from Pierrette!

 

 

A bientôt !

 

 

Partager cet article

17 octobre 2020 6 17 /10 /octobre /2020 14:28

 

 

Mon amie Maylis a eu la gentillesse d'accepter de tester ma première création tricot, le châle Highland sky (disponible gratuitement sur Ravelry). Je lui ai transmis les explications que j'avais couchées sur papier, et en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, Maylis avait tricoté le châle et corrigé les coquilles... Efficacité !

My friend Maylis kindly accepted to testknit my first knitting creation, the Highland sky shawl (a reminder: it's available for free on Ravelry). I handed her the written instructions and befoe I knew it, the shawl was done and the instructions were corrected.  Simply effective.

 

Maylis a choisi une laine rustique naturelle de son stock et proposé une superbe version unicolore.

Maylis picked some natural rustic wool from her stash and her single-coloured version is just superb. 

 

 

 

Merci encore, Maylis !  😘

Partager cet article

5 octobre 2020 1 05 /10 /octobre /2020 11:10

Vous ne pensez pas qu'il est grand temps de penser à l'hiver ? Alors je vous propose le châle Highland sky, tricoté avec le très beau fil Shetland Heather de Jamieson's of Shetland, dont les couleurs évoquent le ciel très changeant des Highlands d'Ecosse. Ce modèle que j'ai créé il y a quelques temps est maintenant disponible au téléchargement gratuit (en français et en anglais) sur Ravelry, ici. C'est simple, ça se tricote vite, alors zou ! 

Imagine being wrapped in a large warm and cozy shawl, ready to tackle winter... This is the shawl you need! My Highland sky shawl is knit using the beautiful Shetland Heather yarn by Jamieson's of Shetland, in three colours reminiscent of the very changing sky of the Scottish Highlands. The pattern in English and French is now available as a free dowload at my Ravelry store. It's a quick and easy knit, give it a go!

 

 

 

 

 

A très vite !

Partager cet article

1 septembre 2020 2 01 /09 /septembre /2020 11:31

Les lecteurs les plus assidus et les plus fidèles se souviendront peut-être des débuts d'Artémis... wink même si la décence m'empêche ici de rappeler l'année où les premières croix ont été posées sur la toile... Or donc, bref, les circonstances que l'on connaît en cette année 2020 ayant eu pour conséquence, entre autres, de modifier mon planning créatif, j'ai pu en profiter pour reprendre des ouvrages laissés en attente... et enfin les terminer ! Ce qui est le cas pour le marquoir d'Artémis, et je vous renvoie au blog de Marlie pour en savoir plus sur cette fillette, pour lequel il me restait principalement la très longue, très verte et fournie frise du tour.

If you've been following this blog for some time, you may remember little Artémis' debuts in society... and yes, that was THAT long ago! Like many, my creative planning was a bit shaken up this year, so I took the opportunity to tackle various works that had been patiently waiting to be finished for ages. Among them was the reproduction sampler of Artémis Chevassus (check Marlie's blog for more stuff on Artémis), for which the green and very leafy (and very long) border still remained to be stitched.

 

 

Brodé sur lin 12 fils en 1/1, toile et fils DMC sauf pour les écritures (fil Un fil un rêve)

Stitched in 1 over 1 on 32-ct DMC linen; DMC threads except for the writing (thread by Un fil un rëve)

 

 

 

 

A très vite ! See you soon!

Partager cet article

Présentation

  • : Le marquoir d'Elise
  • : Partager avec vous ma passion pour les marquoirs anciens, le point de croix, la broderie traditionelle, le patchwork et le cartonnage
  • Contact

Mes autres blogs

Follow Me on Pinterest

Rechercher

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -